EXO-THONIC FISHING

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -38%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
31.19 €

+4
yanouboy
lomdurone
bear81
abcdm
8 participants

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  abcdm Dim 19 Avr 2020 - 10:33

    Bonjour,

    Je voudrais connaître les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau.

    Mon objectif est très simple: comprendre pourquoi la réserve halieutique de la planète disparaît? Et que pourrions-nous faire pour enrayer ce phénomène?

    Constat
    En 1996, quand je suis parti pêcher au Sénégal dans les bolongs du Sine Saloum, on pêchait en barque du gros: mérous, capitaines, carpes rouges/noires, barracudas, ...
    Puis, en quelques années, il n'y eut plus que des poissons chats.

    En 2000, je suis allé pêcher plus loin, au fin fond du Sénégal, en Casamance, même constat au bout de quelques années.

    Qu'à cela ne tienne, j'ai alors changé de destination: direction Madagascar. Les premières années, ce fut géant. A Majunga, principalement. Puis, en quelques années, raréfaction du poisson.

    Cette année, j'ai donc poussé plus au Nord de Madagascar en pêchant dans la baie du Courrier: il y eut du poisson mais pas tant que çà.


    Or, il y a un point important à mentionner: j'ai toujours utilisé les mêmes techniques de pêche: petit bateau à moteur avec les locaux, palangrotte, traîne, popper. Par conséquent, les conditions de pêche sont quasi identiques.


    Donc, à mon petit niveau, je remarque que, dans l'Atlantique comme dans l'Océan Indien, le poisson est en train de disparaître. Ce n'est pas un scoop !

    Or, dans cette période de confinement forcé, j'ai pris le temps de lire "Des poissons si grands" de Pierre Clostermann (Ed. Flammarion) "La grande pêche sportive en mer". On y fait un saut dans le passé de 70 ans en arrière (1940 à 1960). Et quelle fut ma stupeur! La pêche était facile, les grands pêcheurs pêchaient en barque des marlins, des espadons. Dans les récits, il y avait vraiment du poisson à profusion sur toutes les mers et tous les océans du globe. Et même si je ne suis pas vraiment en phase avec cette philosophie de la pêche sportive, je dois reconnaître que pêcher sur des petites barques (appelées youyous - cf. page 300), loin des côtes, des poissons de plus de 300 kgs, relève de l'exploit, de l'inconscience mais aussi du respect car le pêcheur pêche d'égal à égal avec le poisson.
    Mais, je m'éloigne du sujet ? Pas vraiment, rappelez-vous vos lectures d'antan qui vous ont certainement bercé durant votre jeunesse: Moby Dick, Le vieil homme et la mer, .... La pêche est avant tout de l'aventure, du rêve éveillé, ... chacun à son niveau.

    Quand on compare les anecdotes de ce livre où la profusion de poissons était évidente (ex: une petite ligne de traîne mise à l'eau pour pêcher, en une poignée de minutes, des bonites utiles à la pêche de l'espadon ....) avec la raréfaction du poisson de nos jours, on ne peut avoir qu'une profonde tristesse


    En 2014, je m'étais insurgé quand j'avais vu le chalutier Melaky 2 de Majunga pêcher à 200m d'un village de pêcheurs, ratissant systématiquement les fonds marins toute la nuit et le jour avec l'aide de son GPS (voir chalutier pris en flagrant délit). Pour les petits pêcheurs, la pêche en pirogue ne serait dorénavant plus bonne sauf:
    - à pêcher très au large, avec les risques que cela comporte sur une frêle embarcation,
    - ou à déplacer le village pour espérer retrouver, plus loin, un bon lieu de pêche pour survivre.


    Prenons maintenant "un peu plus de hauteur". Même si je ne pratique pas, par exemple, la pêche au thon, je sais qu'il y a des quotas, du baguage, ..... autour de cette pêche. Et pour tout types de poissons, des réglementations existent.

    Des organismes officiels définissent à l'échelle internationale comme locale les règlements relatifs aux pêches quelles qu'elles soient, et sur tous les types de bateaux, .....

    On voit, par exemple, que des Etats (ex: le Sénégal) reçoivent de l'argent de la France, ... pour que des bateaux-usines puissent pêcher au large de leurs côtes. Dans l'Océan Indien, par exemple, Madagascar en reçoit de la Chine et du Japon, pour la même raison.


    D'où ma question:
    Où trouver sur le Net (à moins que l'un d'entre vous connaisse bien le sujet pour en parler) les législations en matière de pêche professionnelle:
    - dans les eaux internationales
    - dans les eaux nationales.
    Sur toutes les mers et les océans du globe.

    Même question relative à la pêche de loisirs en bateau ... dans les eaux près des côtes, en France ?

    Merci pour vos réponses
    bear81
    bear81


    Messages : 718
    Date d'inscription : 05/11/2012
    Age : 75
    Localisation : TARN
    Humeur : pêche pour pêche

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  bear81 Dim 19 Avr 2020 - 12:08

    Bjr  Very Happy   Quelques chiffres qui donnent qqs indications (issu ouvrage FAO)
    1950  population : 2,5 milliards  - pêche 20 millions/tonnes (pas ou peu de pêche d'élevage)
    2015  population : 7,5 milliards  - pêche 162 millions de tonnes dont 60 d'aquaculture
    2050  population estimée 9 milliards What a Face What a Face    
    Les baleines les cétacés et les gros poissons prédateurs vont disparaître plus à cause de la chasse mais parce qu'ils n'auront plus rien a bouffer !
    Les consommateurs sont-ils bien informés ou tout du moins suffisamment curieux ? Dans une boite de thon un petit goût de dauphin ?  What a Face  Very Happy
    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty merci pour les chiffres, mais

    Message  abcdm Dim 19 Avr 2020 - 17:53

    bear81 a écrit:Bjr  Very Happy   Quelques chiffres qui donnent qqs indications (issu ouvrage FAO)
    1950  population : 2,5 milliards  - pêche 20 millions/tonnes (pas ou peu de pêche d'élevage)
    2015  population : 7,5 milliards  - pêche 162 millions de tonnes dont 60 d'aquaculture
    2050  population estimée 9 milliards What a Face What a Face    
    Les baleines les cétacés et les gros poissons prédateurs vont disparaître plus à cause de la chasse mais parce qu'ils n'auront plus rien a bouffer !
    Les consommateurs sont-ils bien informés ou tout du moins suffisamment curieux ? Dans une boite de thon un petit goût de dauphin ?  What a Face  Very Happy

    Merci pour les chiffres, mais je n'accepte pas vraiment la fatalité: quand des pays vont épuiser des ressources loin de chez eux, plutôt que de favoriser l'aquaculture près de chez eux, dans leurs eaux territoriales, je suis en droit de me poser certaines questions.

    Allez, je me dévoile, au risque de passer pour un idéaliste. Pourrait-on envisager la réglementation simple suivante:
    - les bateaux-usine d'un pays doivent travailler à moins de 1000 kms de leurs pays, dans les eaux internationales
    - les chalutiers et autres petits bateaux de pêche doivent travailler à plus de 20 kms de leurs côtes. 20 kms correspond à deux fois les 6 miles du permis mer côtier.
    - les bateaux de pêche de loisir à plus de 2 kms des côtes

    Pour les pays n'ayant pas de côtes, à définir.


    Ceci permettrait de limiter l'appauvrissement des eaux tels que celles de l'Afrique, par exemple.
    Ceci favoriserait une réelle démarche d'aquaculture, en particulier pour les pays très consommateurs de poissons (ex: Japon) puisqu'ils ne pourraient plus aller très loin de chez eux "piller" les eaux internationales.
    Ceci permettrait aux petits poissons de se multiplier près des côtes, mais aussi aux gros prédateurs de trouver des zones protégées naturelles. Pour info, la reconstitution d'une faune aquatique peut être assez rapide (quelques années) pour peu que les espèces ne soient pas encore éteintes Smile
    Et enfin, ceci permettrait aux petits pêcheurs locaux, en pirogues, en barques, en kayaks, ou à pied de pouvoir pêcher pour leur survie ou pour leur plaisir.


    Après, pour s'assurer que les bateaux son en droits de pêcher dans les eaux qu'ils ont sillonné, ils devraient avoir un système de GPS redondé, avec boîte noire, comme pour les avions. Ainsi, tous leurs déplacements seraient mémorisés dans la boîte, voire envoyés en Temps Réel à un organisme assermenté assurant l'application de la réglementation.Mais, peut-être suis-je utopiste ? La réglementation est assez simple, non?

    D'où ma question: la réglementation actuelle concernant la pêche à tous les niveaux (industrielle, de loisir, artisanale, ...) ?


    Dernière édition par abcdm le Lun 20 Avr 2020 - 10:41, édité 1 fois
    lomdurone
    lomdurone


    Messages : 1879
    Date d'inscription : 14/09/2015
    Age : 75
    Localisation : Arles 13200
    , : https://i.servimg.com/u/f21/17/26/48/50/tn_img10.jpg
    Humeur : heureux

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  lomdurone Dim 19 Avr 2020 - 18:23

    Pour le gps couplé comme l'AIS c'est illusoire. Regardes sur marine traffic.

    https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:4/centery:43/zoom:7

    Les chalutiers deviennent fantomatiques dès qu'ils ont navigué un petit moment. C'est tout simplement pour que personne ne puisse faire la preuve qu'ils sont en train de chaluter souvent à moins de 500m de la côte. Je le vois régulièrement l'hiver lorsque je sors. En ce moment comme il n'y a plus de plaisanciers ils en profitent pour faire n'importe quoi par exemple Twisted Evil
    yanouboy
    yanouboy


    Messages : 2150
    Date d'inscription : 23/02/2015
    Age : 38
    Localisation : Ile Maurice

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  yanouboy Dim 19 Avr 2020 - 19:02

    C'est une pure question de volonté politique, regarde la façon dont c'est géré aux États-Unis et Canada ou en Australie et Nouvelle Zélande... regarde la façon dont le thon rouge a été ressuscité en Europe...

    Ici c'était bon jusqu'aux années 70, quand je vois les photos des pêche que faisaient mon père et mes oncles... et le declin continue, du haut de mes 35 ans la différence entre mon adolescence et aujourd'hui est marquée. Les stocks sont bradés aux japonais, chinois, français... à nous les miettes !
    brad
    brad


    Messages : 806
    Date d'inscription : 16/04/2012
    Age : 43
    Localisation : Mayotte

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  brad Lun 20 Avr 2020 - 5:57

    Pour l'Atlantique, je ne sais pas mais pour la partie ocean indien, recherche les info sur la CTOI, c'est une commission internationale qui bosse main dans la main avec les senneurs et qui a en charge la gestion des stock de thon !
    Tu peux t'interesser aux ZE et aux ZEE qui correspondent auxs zone exclusives (economique) et definissent des zone de pêche pour chque pays.
    Les bateaux sont effectivement suivis par AIS mais le systeme a ses lilmites !
    Derniere trouvaille, équipé des albatros de balise satellite qui donne des infos aux autorités quant à la position de navire pirate qui coupe leur AIS mais se font epingler car ils attirent les oiseaux qui via la balise les trahissent.
    C'est un vaste et triste sujet auquel tu veux t'atteler !
    avatar
    salicorne


    Messages : 20
    Date d'inscription : 25/10/2019
    Age : 69
    Localisation : morbihan finistere
    Humeur : météo

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty pêche côtière

    Message  salicorne Lun 20 Avr 2020 - 7:08

    Bonjour ,
    La petite pêche côtière à 20 km ( j'ai du mal a parler en km/h et en km ) on va dire en gros 11 milles
    pour certains petits chalutiers c'est limite , niveau profondeur , loin de moi l'idée de créer une polémique
    sur ce forum qui est super ; concernant le chalut ,hélas, mes enfants sont pêcheurs , je dis hélas car c'est un boulot
    de dingue ,mon fils n'a pas un gros bateau , et concurrencé par des 15 a 20 m qui sortent de la turballe et qui ,avec leur puissance
    récupèrent en une nuit ce qu'un côtier fait en une semaine , le poisson est vendu sur les marchés locaux ,fort heureusement un peu de divers
    Ils ne vont jamais en criée car "les gros" bateaux débarquent leurs poissons ,et ils ont priorités sur les "petits ", les cours se cassent la "g"
    les "petits "font escale tous les jours pour débarquer du frais pour les marchés ,privilégiant le poisson du jour ou de la nuit , pour alimenter
    les différents marchés
    voilà ma modeste réponse concernant les petits côtiers qui ne peuvent pas trop s'éloigner tant pour la vente que pour des plus grosses
    profondeurs impossible a pêcher
    lomdurone
    lomdurone


    Messages : 1879
    Date d'inscription : 14/09/2015
    Age : 75
    Localisation : Arles 13200
    , : https://i.servimg.com/u/f21/17/26/48/50/tn_img10.jpg
    Humeur : heureux

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  lomdurone Lun 20 Avr 2020 - 9:40

    salicorne a écrit:Bonjour ,
    La petite pêche côtière à 20 km ( j'ai du mal a parler en km/h et en km ) on va dire en gros 11 milles
    pour certains petits chalutiers c'est limite , niveau profondeur , loin de moi l'idée de créer une polémique
    sur ce forum qui est super ;  concernant le chalut ,hélas, mes enfants sont pêcheurs , je dis hélas car c'est un boulot
    de dingue ,mon fils n'a pas un gros bateau , et concurrencé par des 15 a 20 m qui sortent de la turballe et qui ,avec leur puissance
    récupèrent en une nuit ce qu'un côtier fait en une semaine , le poisson est vendu sur les marchés locaux ,fort heureusement un peu de divers
    Ils ne vont jamais en criée car "les gros" bateaux débarquent leurs poissons ,et ils ont priorités sur les "petits ", les cours se cassent la "g"
    les "petits "font escale tous les jours pour débarquer du frais pour les marchés ,privilégiant le poisson du jour ou de la nuit , pour alimenter
    les différents marchés
    voilà ma modeste réponse concernant les petits côtiers  qui ne peuvent pas trop s'éloigner tant pour la vente que pour des plus grosses
    profondeurs impossible a pêcher

    Je plains en effet tes enfants. Lorsqu'on voit des bateaux de 20m venir à 500m de la plage en Camargue dans 4m d'eau, tu peux comprendre que l'on crie au scandale. Je connais un petit métier de PSL qui perd chaque année plusieurs filets "ramassés" par les chaluts ..... Pourtant les filets sont mis dans moins de 10m de hauteur d'eau, à moins d'un mile de la côte et sont signalés No
    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty merci beaucoup pour ton feedback et ...

    Message  abcdm Lun 20 Avr 2020 - 10:05

    salicorne a écrit:Bonjour ,
    La petite pêche côtière à 20 km ( j'ai du mal a parler en km/h et en km ) on va dire en gros 11 milles
    pour certains petits chalutiers c'est limite , niveau profondeur , loin de moi l'idée de créer une polémique
    sur ce forum qui est super ;  concernant le chalut ,hélas, mes enfants sont pêcheurs , je dis hélas car c'est un boulot
    de dingue ,mon fils n'a pas un gros bateau , et concurrencé par des 15 a 20 m qui sortent de la turballe et qui ,avec leur puissance
    récupèrent en une nuit ce qu'un côtier fait en une semaine , le poisson est vendu sur les marchés locaux ,fort heureusement un peu de divers
    Ils ne vont jamais en criée car "les gros" bateaux débarquent leurs poissons ,et ils ont priorités sur les "petits ", les cours se cassent la "g"
    les "petits "font escale tous les jours pour débarquer du frais pour les marchés ,privilégiant le poisson du jour ou de la nuit , pour alimenter
    les différents marchés
    voilà ma modeste réponse concernant les petits côtiers  qui ne peuvent pas trop s'éloigner tant pour la vente que pour des plus grosses
    profondeurs impossible a pêcher

    Merci Salicorne pour ton feedback très intéressant.
    Je suis ravi de trouver quelqu'un du milieu professionnel de la pêche qui puisse m'éclairer, nous éclairer.

    Pour aller un peu plus loin, de ton point de vue, s'il fallait mettre en place des réglementations plus justes pour tout le monde, que ce soit pour les gros bateaux comme pour les plus petits, ces derniers comme ceux de tes enfants respectant, je pense, un peu plus leur "environnement de travail" (la mer) et, par voie de conséquence, la pérennité de leur activité et celle des espèces marines, que proposerais-tu comme distance minimale côtière en fonction des différents gabarits/tonnages de bateaux?

    L'objectif d'interdire toute pêche industrielle dans une bande côtière (par exemple, 12 miles), permettant ainsi la reproduction et la sauvegarde des espèces, te paraît-elle judicieuse? La plupart des espèces de poissons (fourrage et prédateur) serait-elle alors à même de s'y reproduire?

    Enfin, dans les eaux internationales, que faudrait-il faire pour limiter l'épuisement des ressources halieutiques? Ma proposition consistant à pêcher industriellement (cas des bateaux-usines) à moins de 600 miles de leur pays de résidence te semble t-elle réaliste? Le but principal est de forcer les pays gros consommateurs de poissons de renforcer leur politique en matière d'aquaculture et, ainsi, d'alléger leur prélèvement sur les  resources halieutiques naturelles.

    Merci pour ta réponse
    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty pour mettre de l'eau au moulin

    Message  abcdm Lun 20 Avr 2020 - 10:40

    lomdurone a écrit:
    salicorne a écrit:Bonjour ,
    La petite pêche côtière à 20 km ( j'ai du mal a parler en km/h et en km ) on va dire en gros 11 milles
    pour certains petits chalutiers c'est limite , niveau profondeur , loin de moi l'idée de créer une polémique
    sur ce forum qui est super ;  concernant le chalut ,hélas, mes enfants sont pêcheurs , je dis hélas car c'est un boulot
    de dingue ,mon fils n'a pas un gros bateau , et concurrencé par des 15 a 20 m qui sortent de la turballe et qui ,avec leur puissance
    récupèrent en une nuit ce qu'un côtier fait en une semaine , le poisson est vendu sur les marchés locaux ,fort heureusement un peu de divers
    Ils ne vont jamais en criée car "les gros" bateaux débarquent leurs poissons ,et ils ont priorités sur les "petits ", les cours se cassent la "g"
    les "petits "font escale tous les jours pour débarquer du frais pour les marchés ,privilégiant le poisson du jour ou de la nuit , pour alimenter
    les différents marchés
    voilà ma modeste réponse concernant les petits côtiers  qui ne peuvent pas trop s'éloigner tant pour la vente que pour des plus grosses
    profondeurs impossible a pêcher

    Je plains en effet tes enfants. Lorsqu'on voit des bateaux de 20m venir à 500m de la plage en Camargue dans 4m d'eau, tu peux comprendre que l'on crie au scandale. Je connais un petit métier de PSL qui perd chaque année plusieurs filets "ramassés" par les chaluts ..... Pourtant les filets sont mis dans moins de 10m de hauteur d'eau, à moins d'un mile de la côte et sont signalés No  

    Moi aussi, je plains tes enfants qui travaillent dans un milieu difficile et où la question, à chaque sortie, est: "Vais-je amortir, aujourd'hui, les frais de sortie de pêche par ma pêche ?"

    Je pêche depuis Octobre dernier en Languedoc Roussillon (Perpignan) et, à l'occasion d'une pêche de fin de saison au surf casting où je ne pêchais plus rien, mais appréciant tout particulièrement les couleurs douces de l'automne sur la mer, un pêcheur passant par là a commencé à engager la conversation avec moi, conversation très intéressante mais qui m'a laissé perplexe: Rolling Eyes

    Il y a environ 20 ans en arrière, il y avait encore beaucoup de dorades et autres poissons "nobles" sur la côte. Il m'a raconté que certains pêcheurs professionnels des ports de la région ont alors pêché à outrance les poissons (peut-être avec les nouvelles techniques de pêche). Durant deux à trois années, la pêche a été bonne puis, au fil du temps, ces pêcheurs se sont rendus compte d'une baisse progressive de leurs prises. Néanmoins, ils continuèrent à pêcher sans se soucier de l'appauvrissement des ressources.
    Résultat (toujours, d'après le pêcheur en question): la plupart des pêcheurs professionnels autour de Perpignan ont dû arrêter leur activité.

    Je ne sais pas si c'est véridique mais ça fait réfléchir. Peut-être que les pêcheurs n'avaient pas d'autres moyens que de continuer à puiser fortement dans les ressources car il fallait rembourser les emprunts, peut-être que le cours des prix de vente des poissons avait chuté et qu'il fallait donc en pêcher plus, ....?

    Par contre, définir un quota pour les thons, comme cela se fait aujourd'hui, paraît surréaliste car bien trop ciblé. Pourquoi faire une réglementation pour les thons mais pas pour les autres poissons, quels qu'ils soient? Car, tout le monde sait bien que tous les poissons, petits comme grands, toute espèce confondue, font partie de la chaîne alimentaire marine. Qu'il vient à manquer un maillon et toute la chaîne s'écroule.
    D'où ma question initiale sur la réglementation actuelle et celle qu'il serait peut-être bon de mettre en place, en réservant une bande côtière pour la reproduction et le fourrage, ainsi que des distances de pêche minimales suivant le tonnage des bateaux professionnels .
    bear81
    bear81


    Messages : 718
    Date d'inscription : 05/11/2012
    Age : 75
    Localisation : TARN
    Humeur : pêche pour pêche

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  bear81 Lun 20 Avr 2020 - 13:41

    Bjr Very Happy    quelques petits florilèges :
    Les gentils (je m'y suis rendu trois fois pour pêche truite) et très très riches Norvégiens, qui pour ne plus polluer leurs fjords avec les élevages de saumons, en ont transféré une grande partie dans les fjords du sud Chili au grand dam des pêcheurs locaux qui se retrouvent avec des eaux polluées, des maladies piscicoles et beaucoup moins de poisson !  (Les français sont les plus grands consommateurs de saumon au monde )
    La commission baleinière internationale dans les pro chasse :
    -la Norvège qui argue que c'est pour le revenu de ses pêcheurs alors que c'est un des pays les plus riches du monde en revenu par habitant !
    -THE gag : la Mongolie : le dernier mongol qui a vu la mer à ses frontières il est plus tout jeune !
    -le Japon qui est sorti depuis de la commission mais qui construisait des écoles et versait des aides à des pays africains (Sénégal, etc...) pour avoir leur voix lors des décisions de la commissions !
    Les détournements de loi ,minoritaires certes :
    -les français, les espagnols, qui pour pouvoir lorsqu'ils pêchent hors UE (océan indien par ex) importer du poisson dans l'UE doivent justifier d'une pêche "responsable" et inscrire une traçabilité sur les emballages, mais s'arrangent dans les eaux internationales avec des bateaux non identifiés et ne font que transférer les prises sur leurs bateaux. Transferts que pratiquent beaucoup les pêcheurs asiatiques avec plusieurs petits bateaux et un bateau usine !
    Il y a environ 2 ans, mais plus vu depuis, alors que nous pêchions à Antalaha (nord-est Mada) à environ 3 à 5 km de la côte un grand long liner d'une cinquantaine de mètres sans pavillon sans nom et sans numéro pêchait dans les eaux territoriales malgaches!
    Very Happy  Allez un peu de positif : avec la mise en place de la surveillance satellitaire par beaucoup de pays les pêches illégales tendent à diminuer ! Prenons exemple sur les USA pour le thon rouge et le Canada pour la morue, ils ont réussit à inverser la tendance de la baisse des stocks ! Very Happy
    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty merci pour ton éclairage intéressant

    Message  abcdm Lun 20 Avr 2020 - 14:27

    merci pour ton éclairage intéressant, dans cette période sombre du covid

    La cupidité et la triche détruiront-elles irrémédiablement les êtres vivants marins?
    Le renversement de tendance grâce aux balises suffira t-il à inverser la tendance?
    La pisciculture n'est donc pas la panacée car polluante.

    Serons-nous donc contraints à diminuer notre consommation en poissons .... et en viande rouge ... et en volailles, ... et .... ? Cela signe t-il l'extinction de notre espèce, sur le long terme? Certaines voix disent qu'on est trop nombreux sur notre planète, d'autres s'insurgent à entendre cela.

    Si l'on rajoute les pollutions atmosphériques, sous-terrestres, le réchauffement climatique ....

    Y a t-il une solution globale à tout cela OU notre voie est-elle devenue sans issue ?
    pellenq
    pellenq


    Messages : 5537
    Date d'inscription : 23/03/2013
    Age : 65
    Localisation : entre deux guiers, france,38380
    Humeur : ça va beaucoup mieux....

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  pellenq Lun 20 Avr 2020 - 16:23

    abcdm a écrit:merci pour ton éclairage intéressant, dans cette période sombre du covid

    La cupidité et la triche détruiront-elles irrémédiablement les êtres vivants marins?
    Le renversement de tendance grâce aux balises suffira t-il à inverser la tendance?
    La pisciculture n'est donc pas la panacée car polluante.

    Serons-nous donc contraints à diminuer notre consommation en poissons .... et en viande rouge ... et en volailles, ... et .... ? Cela signe t-il l'extinction de notre espèce, sur le long terme? Certaines voix disent qu'on est trop nombreux sur notre planète, d'autres s'insurgent à entendre cela.

    Si l'on rajoute les pollutions atmosphériques, sous-terrestres, le réchauffement climatique ....

    Y a t-il une solution globale à tout cela OU notre voie est-elle devenue sans issue ?

    L'aquaculture pourrait être une solution aux pratiques telles que le rejet en mer des poissons non désirés/non désirables….mais effectivement c'est une activité polluante organiquement mais aussi et surtout génétiquement quand il y a des échappées et bactériologiquement .
    avatar
    salicorne


    Messages : 20
    Date d'inscription : 25/10/2019
    Age : 69
    Localisation : morbihan finistere
    Humeur : météo

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  salicorne Mar 21 Avr 2020 - 7:22

    Bonjour ,
    Pellenq , je suis d'accord avec toi ,  nous pourrions sans doute avoir recours aux fermes aqua , le problème
    avec ces élevages intensifs  en cages , c'est la nourriture choisie au nourrissage des poissons , qui n'est vraiment pas écolo du tout
    et je penses que la surpêche industrielle permet de fabriquer de la farine pour ces élevages de toutes sortes
    quant a la pêche industrielle ,elle représente un tel enjeu de frique ( gros armateur ) qu'elle est intouchable ;
    Dans les années 70 ,la  pêche a la langouste ( cote Mauritanienne , banc d'Arguin) pêchée a outrance n'a pas résisté longtemps
    le thon sur pêché tout le long de la cote d'Afrique de l'Ouest  par des armateurs français , n'a pas résisté longtemps
    non plus , a l'arrivée des bateaux usine chinois et russe qui faisaient soi disant des "escales techniques " aux Canaries et Capo Verde
    (santigo) d'ailleur pas mal de Cap Verdiens parlent russe pour avoir suvi quelques "stages" en urss
    less chinois sont présents même aux Bijagos ,hélas , avec tous les trafics qui vont avec
    Parfois l'on se dit qu'il est peut-être trop tard ,malgré un vieil adage disant "qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire
    la pêche chez nous ( les gros ) pratiquent les mêmes "magouilles "
    et mon fils quand il repart en mer (pas assez de poisson pour le marché) après déjà une quinzaine d'heure de pêche , il me dit qu'il a le plus beau métier du monde
    c'est ainsi
    pellenq
    pellenq


    Messages : 5537
    Date d'inscription : 23/03/2013
    Age : 65
    Localisation : entre deux guiers, france,38380
    Humeur : ça va beaucoup mieux....

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  pellenq Mar 21 Avr 2020 - 7:52

    Ouais...triste ...
    abcdm
    abcdm


    Messages : 529
    Date d'inscription : 04/12/2012
    Age : 65
    Localisation : Perpignan
    , : peche, vtt, ski de rando, ping pong,montagne
    Humeur : sport et aventure

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty d'où ma réflexion simple voire simpliste :

    Message  abcdm Mar 21 Avr 2020 - 10:05

    d'où, par affinage de ma réflexion simple voire simpliste. LA solution applicable sur toutes les mers et les océans serait peut-être de:

    1) interdire la pêche aux gros tonnages à moins de 12 miles (par exemple) de toute côte
    2) accepter la pêche professionnelle "artisanale" cad aux petits bateaux de pêches de 8 à 10 m, à partir de 3 miles
    3) interdire toute pêche professionnelle dans la bande côtière 0 à 3 miles


    Ainsi, le fourrage est les prédateurs de la chaîne alimentaire auraient une zone protégée pour grandir, se reproduire (< 3 miles) et une zone de faible pression de pêche (<12 miles) pour migrer, se déplacer ...

    Une solution qui marcherait, dans l'absolu, pour dynamiser les ressources marines. Qu'en pensez-vous?
    pellenq
    pellenq


    Messages : 5537
    Date d'inscription : 23/03/2013
    Age : 65
    Localisation : entre deux guiers, france,38380
    Humeur : ça va beaucoup mieux....

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  pellenq Mar 21 Avr 2020 - 10:52

    abcdm a écrit:d'où, par affinage de ma réflexion simple voire simpliste. LA solution applicable sur toutes les mers et les océans serait peut-être de:

    1) interdire la pêche aux gros tonnages à moins de 12 miles (par exemple) de toute côte
    2) accepter la pêche professionnelle "artisanale" cad aux petits bateaux de pêches de 8 à 10 m, à partir de 3 miles
    3) interdire toute pêche professionnelle dans la bande côtière 0 à 3 miles


    Ainsi, le fourrage est les prédateurs de la chaîne alimentaire auraient une zone protégée pour grandir, se reproduire (< 3 miles) et une zone de faible pression de pêche (<12 miles) pour migrer, se déplacer ...

    Une solution qui marcherait, dans l'absolu, pour dynamiser les ressources marines. Qu'en pensez-vous?

    Très difficile d'application mais très bon raisonnement quand à la préservation des nursery et donc de toute la chaine alimentaire.
    Après, il faudrait également voir du coté des engins et modes de pêche...y a du boulot….
    avatar
    salicorne


    Messages : 20
    Date d'inscription : 25/10/2019
    Age : 69
    Localisation : morbihan finistere
    Humeur : météo

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty retour

    Message  salicorne Mer 22 Avr 2020 - 7:13

    Bonjour ,
    oui ce n'est pas gagné , mais il existe un moyen quand même de freiner l'ardeur des "gros ,
    C'est l'immersion de blocs à certains endroits qui pourraient servir de cache a poissons notamment
    en abord de frayère , mais est ce réalisable ? sans doute avec de gros moyens financiers (qui ne sont plus
    a l'ordre du moment, pour cause du corona) et aussi moyens matériels importants ; la crise financière que
    nous allons connaître après le corona ne favorisera sans doute pas ce genre de décision ;
    Il y a de moins en moins de très gros lieus autour de Ouessant , au large les fileyeurs anglais entouraient les
    épaves de leurs filets , partaient au milieux balançaient des explosifs faisant sortir tous les gros géniteurs et
    ont vidés les épaves les unes après les autres ,
    j'en ai d'autres a raconter ,mais dès la fin du confinement j'irai acheter des mines ,mettre du barbelé autour de
    chez moi et truffer mon jardin d'alarmes et mitrailleuses ,
    pellenq
    pellenq


    Messages : 5537
    Date d'inscription : 23/03/2013
    Age : 65
    Localisation : entre deux guiers, france,38380
    Humeur : ça va beaucoup mieux....

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  pellenq Mer 22 Avr 2020 - 8:59

    salicorne a écrit:Bonjour ,
    oui ce n'est pas gagné , mais il existe un moyen quand même de freiner l'ardeur des "gros ,
    C'est l'immersion de blocs  à certains endroits qui pourraient servir de cache a poissons notamment
    en abord de frayère , mais est ce réalisable ? sans doute avec de gros moyens financiers (qui ne sont plus
    a l'ordre du moment, pour cause du corona) et aussi moyens matériels importants ; la crise financière que
    nous allons connaître après le corona ne favorisera sans doute pas ce genre de décision ;
    Il y a de moins en moins de très gros lieus autour de Ouessant , au large les fileyeurs anglais entouraient les
    épaves de leurs filets , partaient au milieux balançaient des explosifs faisant sortir tous les gros géniteurs et
    ont vidés les épaves les unes après les autres ,
    j'en ai d'autres a raconter ,mais dès la fin du confinement j'irai acheter des mines ,mettre du barbelé autour de
    chez moi et truffer mon jardin d'alarmes et mitrailleuses ,

    Il est certain que la pose de récifs refroidit les ardeurs des gourmands...après il faut encore regarder du coté des DCP qui sont quand même une cata …
    T'as du boulot...courage !!!
    lomdurone
    lomdurone


    Messages : 1879
    Date d'inscription : 14/09/2015
    Age : 75
    Localisation : Arles 13200
    , : https://i.servimg.com/u/f21/17/26/48/50/tn_img10.jpg
    Humeur : heureux

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  lomdurone Mer 22 Avr 2020 - 10:43

    Même les blocs de béton ne gênent plus les chaluts. Devant Beauduc le golfe avait été fermé par des blocs de 3tonnes il y a une vingtaine d'année. Les blocs ont été déplacés par les chaluts (ils savent très bien s'y prendre en les prenant par le coté lorsque les eaux sont claires) et des ouvertures ont été crées ce qui fait que maintenant c'est du grand n'importe quoi. Les gros bateau viennent racler dans 5m d'eau et leur seule limite est le tirant d'eau de leurs bateaux. Mon fils ainé y fait du kite même l'hiver et il voit régulièrement des chalutiers entre lui et la côte affraid C'est pourtant en plein milieu du PNR de Camargue Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau 737621904
    pellenq
    pellenq


    Messages : 5537
    Date d'inscription : 23/03/2013
    Age : 65
    Localisation : entre deux guiers, france,38380
    Humeur : ça va beaucoup mieux....

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  pellenq Mer 22 Avr 2020 - 11:09

    lomdurone a écrit:Même les blocs de béton ne gênent plus les chaluts. Devant Beauduc le golfe avait été fermé par des blocs de 3tonnes il y a une vingtaine d'année. Les blocs ont été déplacés par les chaluts (ils savent très bien s'y prendre en les prenant par le coté lorsque les eaux sont claires) et des ouvertures ont été crées ce qui fait que maintenant c'est du grand n'importe quoi. Les gros bateau viennent racler dans 5m d'eau et leur seule limite est le tirant d'eau de leurs bateaux. Mon fils ainé y fait du kite même l'hiver et il voit régulièrement des chalutiers entre lui et la côte affraid C'est pourtant en plein milieu du PNR de Camargue Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau 737621904  

    Blocs de 3 tonne, c'est rien même pas 3 m3...il faut des blocs bien plus gros ou alors les enchainer...mais ça marche très bien...c'est pas parcequ'il y a eu un flop qq part qu'il faut arrêter...sinon on ne fait plus rien comme maintenant, on regarde et on râle que personne ne fait rien..
    lomdurone
    lomdurone


    Messages : 1879
    Date d'inscription : 14/09/2015
    Age : 75
    Localisation : Arles 13200
    , : https://i.servimg.com/u/f21/17/26/48/50/tn_img10.jpg
    Humeur : heureux

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  lomdurone Mer 22 Avr 2020 - 11:24

    pellenq a écrit:
    .....
    Blocs de 3 tonne, c'est rien même pas 3 m3...il faut des blocs bien plus gros ......  

    En effet  No

    pellenq a écrit:
    .c'est pas parce qu'il y a eu un flop qq part qu'il faut arrêter...sinon on ne fait plus rien comme maintenant, on regarde et on râle que personne ne fait rien..


    Tu as raison   Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau 2322711645


    Dernière édition par lomdurone le Jeu 23 Avr 2020 - 8:32, édité 1 fois
    Patoche2A
    Patoche2A


    Messages : 259
    Date d'inscription : 03/02/2018
    Age : 60
    Localisation : corse sud

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  Patoche2A Mer 22 Avr 2020 - 22:01

    Couler des vieux rafiots decontaminés serait peut être une solution... Et ça fixerait de le la vie
    C'est la seul peur des chaluts hors fonds rocheux..
    avatar
    salicorne


    Messages : 20
    Date d'inscription : 25/10/2019
    Age : 69
    Localisation : morbihan finistere
    Humeur : météo

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty retour

    Message  salicorne Jeu 23 Avr 2020 - 6:54

    Bonjour ,
    Patoche2A, ce serait réellement la bonne solution ,ou des gros blocs enchaînés les uns aux autres  comme mentionné par Pellenq
    Mais, il est vrai que pendant la période a forte affluence  nautique, contrôles et surveillances sont réalisés près de la cote ,et c'est vrai que
    ici ( golfe du morbihan ) c'est devenu un défouloir ( pêche braco, vitesse sur l'eau ) et je redoute le retour au "calme "de l'après déconfinement
    brad
    brad


    Messages : 806
    Date d'inscription : 16/04/2012
    Age : 43
    Localisation : Mayotte

    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  brad Ven 24 Avr 2020 - 10:24

    pellenq a écrit:
    Il est certain que la pose de  récifs refroidit les ardeurs des gourmands...après il faut encore regarder du coté des DCP qui sont quand même une cata …
    T'as du boulot...courage !!!

    De quels types de dcp parles tu ? Pq depuis que greenpeace a jeté l'opprobre sur les dcp sans faire le distingo entre les fixes et les dérivants tout le monde tire dessus à boulet rouge alors que leurs usages et applications sont totalement différents ! Et que des dcp fixes sont une alternative pour unités de petites pêches cotières qui peuvent diversifier leur activité entre pélagiques et benthiques ou récifaux !


    Pour revenir sur l'élevage de poissons, il me semble qu'on est loin de la panacée, le ratio est aux alentours de 1 pour 3 (il me semble) donc pour 1 kg de protéine il a fallu en bruler 3... Sans parler des grosses concentrations de poissons shootés aux antibio et des rejets des cages de production....

    Contenu sponsorisé


    Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau Empty Re: Demande d'info sur les législations en matière de pêche professionnelle internationale, nationale et de la pêche de loisirs en bateau

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 5 Fév 2023 - 10:57